5 programmes de financement pour l’embauche et la formation

Alena Barreca

Une entreprise n’est vraiment forte que si elle peut compter sur son équipe. C’est pourquoi les petites entreprises au Canada doivent savoir qu’il existe une vaste sélection de subventions du gouvernement canadien pour l’embauche et la formation afin de compenser les coûts d’intégration des nouveaux employés. Ces subventions peuvent contribuer à accroître et à améliorer le bassin de talents d’une organisation tout en mettant les candidats en contact avec des opportunités significatives.

Ces programmes de financement gouvernementaux sélectionnés pour l’embauche et la formation peuvent aider les organisations à embaucher ou à recycler leur personnel, à améliorer leur efficacité et à perfectionner leur personnel dans de nouveaux domaines tels que les technologies avancées ou les processus opérationnels. 

1. Prêt pour la carrière avec CTMA : élargir les possibilités

Le programme Prêt pour la carrière avec CTMA : élargir les possibilités, administré par la Canadian Tooling & Machine Association (CTMA) et Mentor Works, offre des contributions non remboursables aux employeurs admissibles. Ces contributions sont destinées à subventionner les salaires des nouveaux employés ou à soutenir le perfectionnement des employés existants qui répondent aux critères d’admissibilité du programme. Le financement disponible pour ce programme peut représenter 30 % des salaires versés jusqu’à un maximum de 3 000 $ pour chaque placement professionnel expérimental (PPPE).

  • Montant du financement : Jusqu’à 30 % du salaire versé à un candidat, jusqu’à concurrence de 3 000 $ par stage de 10 à 16 semaines. Ce programme peut soutenir jusqu’à 12 candidats par employeur, avec un maximum de trois placements par candidat. Les placements doivent être terminés au plus tard le 31 mars 2022.
  • Admissibilité des candidats : Organisations autorisées à fonctionner et à offrir de la formation en Ontario. Cette initiative vise à soutenir les employeurs qui constituent un réservoir de talents en présentant aux participants des carrières dans le secteur du travail des métaux de précision.

2. Emplois d’été Canada (EÉC)

Le gouvernement canadien alloue le programme Emplois d’été Canada (EÉC) par le biais d’une subvention qui aide les employeurs à offrir aux jeunes employés une expérience de travail réelle liée à leur carrière. Les expériences acquises grâce aux placements financés devraient aider les jeunes Canadiens à développer des compétences et à acquérir une expérience de travail rémunérée, ce qui favorisera la prospérité de la main-d’œuvre actuelle :

  • Montant du financement : Les employeurs des secteurs public et privé peuvent recevoir des subventions d’embauche jusqu’à 50 % du taux horaire minimum de l’employé. Les organismes sans but lucratif peuvent recevoir des subventions allant jusqu’à 100 % du salaire minimum plus les coûts obligatoires liés à l’emploi (MERC). Le montant est plafonné à 300 000 $ par employeur/province ou territoire pour un maximum de 40 heures/semaine/employé.
  • Admissibilité des candidats : Toute entreprise, tout organisme à but non lucratif et tout employeur du secteur public comptant 50 employés ou moins. Les postes embauchés doivent être à temps plein (30+ heures/semaine) et s’étendre sur 6 à 16 semaines. 

3. Programme ontarien de formation en fabrication (POFF)

Le Programme ontarien de formation en fabrication (POFF) aide les organisations à s’adapter aux nouvelles technologies, aux nouveaux processus ou procédures, ou à un changement radical au sein de l’entreprise. Ce soutien à l’innovation et au réoutillage peut permettre de créer de nouvelles lignes de production pour accroître la productivité. La formation dispensée dans le cadre du POFF doit être liée à des améliorations de la chaîne d’approvisionnement nationale ou à des améliorations de la compétitivité, telles que l’expansion sur des marchés nationaux nouveaux ou améliorés.

  • Montant du financement : Les candidats retenus peuvent accéder à 25-50 % des coûts jusqu’à un maximum de 100 000 $ par demande.
  • Admissibilité des candidats : Les fabricants de l’Ontario peuvent être admissibles s’ils comptent de 10 à 1000 employés.

4. Programme emploi jeunesse (PEJ) du PARI

Le Programme emploi jeunesse (PEJ) est conçu pour aider à l’embauche et à la formation de jeunes diplômés postsecondaires canadiens. Un diplômé peut être sélectionné pour un financement en fonction de la plupart des domaines tels que le développement des affaires, le progrès technique, le service à la clientèle ou l’administration. Pour commencer, les entreprises doivent communiquer avec le Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) du Conseil national de recherches du Canada (CNRC).

  • Montant du financement : Fournit jusqu’à 30 000 $ par diplômé (jusqu’à deux) pour une période de 6 à 12 mois.
  • Admissibilité des candidats : Entreprise canadienne constituée en société et financièrement stable comptant de 1 à 500 employés ; elle doit trouver des diplômés avant de présenter une demande. Les candidats doivent être âgés de 15 à 30 ans.

5. Programme Mitacs Accelerate

Le programme de financement Mitacs Accelerate permet de jumeler des petites entreprises avec des candidats talentueux titulaires d’une maîtrise, d’un doctorat ou d’une bourse postdoctorale (PDF) afin de relever des défis en matière d’innovation. Les stagiaires admissibles effectuent des recherches et développent des outils, des modèles, des technologies ou des solutions pour relever les défis de la petite entreprise.

  • Montant du financement : Le programme fournit un soutien allant jusqu’à 15 000 dollars pour chaque stage de quatre à six mois avec une contribution financière de 7 500 dollars de l’organisation partenaire. Le volet cluster est disponible pour un soutien financier supplémentaire si l’entreprise obtient plus de 6 périodes de stage de plus de 3 stagiaires. Le financement comprend une allocation pour le stagiaire et les frais de recherche.
  • Admissibilité des candidats : Les entreprises à but lucratif constituées en société et certains organismes à but non lucratif à travers le Canada. Toutes les industries et tous les secteurs sont soutenus ; la préférence est accordée aux projets de recherche et de développement en matière d’innovation.

Selon le moment où vous lisez cet article, un programme de financement figurant dans la liste ci-dessous peut ou non être ouvert. Consultez la page Recrutement et formation pour trouver les programmes les plus récents.

Alena Barreca est coordinatrice du marketing et des médias sociaux chez Mentor Works. Alena aime utiliser son esprit créatif et analytique pour aider les entreprises canadiennes à obtenir des subventions et des prêts pour répondre à leurs besoins. Alena est diplômée de l’Université Brock avec un baccalauréat en médias et communications d’affaires, et du Collège Mohawk avec un diplôme d’études supérieures en relations publiques.

Vous aimerez peut-être aussi