ADENTRA se voit imposer des droits de 206 % sur des importations en provenance du Viêt Nam

Dans le cadre d’un développement commercial important, le département du commerce des États-Unis a publié sa décision finale concernant une affaire commerciale contre des produits de contreplaqué de bois dur fabriqués au Viêt Nam. L’affaire allègue que les produits de ce type importés par ADENTRA Inc. en provenance du Viêt Nam contournent l’ordre antidumping et les droits compensateurs imposés au contreplaqué de bois dur en provenance de Chine.

Le Département du Commerce a apporté plusieurs modifications à la décision préliminaire qu’il avait émise le 25 juillet 2022, entraînant une réduction de la valeur estimée des produits importés du Viêt Nam par ADENTRA, soumis à des droits potentiels, de 25 à 30 millions de dollars américains à 7,6 millions de dollars américains. Par conséquent, un taux de droit de 206% sera appliqué aux importations en provenance du Viêt Nam d’une valeur de 7,6 millions de dollars américains.

À la suite de cette décision finale, ADENTRA devrait accumuler des droits de 15,7 millions de dollars américains, ce qui aura un impact sur les résultats financiers de l’entreprise au troisième trimestre 2023.

Rob Brown, président-directeur général d’ADENTRA, a exprimé son désaccord avec la décision finale du département du Commerce, affirmant que le droit n’est pas justifié. Il estime que les produits importés du Viêt Nam n’entrent pas dans le champ d’application de la définition des « produits de contournement » du département du Commerce, et qu’ils ne devraient donc pas être soumis à des droits de douane. ADENTRA affirme posséder des preuves documentaires complètes concernant l’origine des matériaux dans sa chaîne d’approvisionnement, que le département du Commerce n’aurait pas prises en compte. La société prévoit de faire appel de la décision par des voies juridiques bien établies, avec l’intention de poursuivre vigoureusement le recouvrement de tous les droits payés. Toutefois, le calendrier et l’issue finale de ces efforts sont incertains, car la procédure d’appel s’étend généralement sur plusieurs années.

Dans un autre domaine connexe, l’administration du commerce international du ministère américain du commerce a publié une décision finale sur le champ d’application et une décision finale positive sur le contournement concernant certains produits de contreplaqué de bois dur originaires de Chine et assemblés au Viêt Nam. L’enquête a révélé que les importations de contreplaqué de bois dur achevé au Viêt Nam à l’aide de composants de contreplaqué fabriqués en Chine contournent les ordonnances instituant des droits antidumping et des droits compensateurs sur le contreplaqué de bois dur en provenance de Chine.

Les constatations finales de contournement ont été faites conformément aux sections pertinentes du Tariff Act of 1930 et du 19 CFR 351.225(g). L’enquête a révélé que 37 entreprises produisaient du contreplaqué de feuillus selon les cinq scénarios de production identifiés et sont désormais exclues du programme de certification établi pour les exportations applicables de contreplaqué de feuillus en provenance du Viêt Nam.

La décision finale confirme le contournement des droits antidumping et compensateurs sur les importations de contreplaqué de feuillus chinois assemblés au Viêt Nam. La décision a des implications pour certaines entreprises impliquées dans la production de contreplaqué de bois dur et a un impact sur le programme de certification pour les exportations en provenance du Viêt Nam.

Dans l’ensemble, ces développements témoignent de la complexité et des défis du commerce international, en particulier dans l’industrie de la transformation du bois. Le cas d’ADENTRA met en évidence l’impact financier significatif que les litiges commerciaux peuvent avoir sur les entreprises, et la nécessité d’une réflexion et d’une documentation approfondies dans le cadre des procédures judiciaires. La décision finale du département du commerce sur le contournement souligne encore l’importance des pratiques commerciales équitables pour protéger les industries nationales et garantir des conditions de concurrence équitables sur le marché mondial.

Vous aimerez peut-être aussi