Bois massif : Une solution pour un logement rapide et abordable

Sarah Hicks

L’inégalité en matière de logement, la pénurie de logements abordables et le sans-abrisme sont des problèmes persistants et complexes dans notre société qui se sont aggravés pendant la pandémie. Les pressions supplémentaires exercées par la COVID19 ont mis en évidence des disparités critiques dans le filet de sécurité sociale, notamment en ce qui concerne le logement abordable.

Il n’existe certainement pas de solution unique à cette crise du logement généralisée et multiforme. Pour la corriger, il faudra du temps, de l’argent, de l’innovation et une collaboration engagée entre tous les ordres de gouvernement, les promoteurs, les organismes de logement sans but lucratif, et de nombreux autres intervenants.

Heureusement, il existe au Canada des groupes passionnés qui s’emploient à élaborer des solutions pour remédier à la grave pénurie de logements abordables. Une solution prometteuse issue d’une telle collaboration est le nouvel ensemble de logements en bois massif du YWCA à Kitchener, au Block Line Road. Ce projet de 41 logements abordables et supervisés, d’une valeur de 6,9 millions de dollars, est financé par l’Initiative pour la création rapide de logements (ICRL) du gouvernement fédéral et soutenu financièrement par la ville de Kitchener qui a approuvé un bail de 50 ans, sur un terrain de la ville évalué à 2 millions de dollars, au YWCA pour 1 $.

L’une des principales exigences du financement de l’ICRL est que le projet soit construit rapidement. Si le fait que la ville ait offert le terrain a certainement contribué à accélérer le projet, dont l’occupation est prévue pour la fin décembre de cette année, c’est la solution optimisée et préfabriquée en bois lamellé-croisé, développée par l’équipe de projet composée de Melloul Blamey, Edge Architects, et Element5, qui sera la clé de la réussite et de la livraison rapide du projet.

La conception innovante du CLT préfabriqué tire parti de l’efficacité de la fabrication qui a permis de réduire les coûts. En outre, l’utilisation d’éléments préfabriqués en bois massif pour la structure et l’enveloppe du bâtiment a permis de réduire considérablement le calendrier de construction. Cette méthode de livraison modulaire, où les éléments de construction sont fabriqués en usine puis rapidement assemblés sur place, permet de réaliser des économies par rapport à un projet strictement construit sur place.

La solution bois offre également d’autres avantages, notamment pour les occupants du bâtiment. La structure CLT partiellement exposée crée une atmosphère chaleureuse et accueillante et, bien que pour certains cela puisse sembler être un « plus » et pas nécessairement une priorité lorsqu’on cherche à fournir rapidement des logements abordables, les avantages physiques et psychologiques de l’intégration d’éléments naturels comme le bois dans les bâtiments ont été prouvés par la recherche comme contribuant directement à la santé et au bien-être des occupants du bâtiment.

Il est temps de repenser la façon dont notre société est construite et, maintenant que le bois massif a relevé le défi de l’accessibilité financière, il peut — et devrait — être une option pour tout le monde. Le bois est le seul matériau de construction important dont nous disposons qui est renouvelable. Libérer son potentiel nous aidera à relever les défis de notre époque en matière de logement de manière durable, tout en fournissant des bâtiments sains et attrayants qui améliorent la vie des gens.

Sarah Hicks est la coordinatrice du marketing et des communications chez Element5.

Vous aimerez peut-être aussi