Des progrès pour l’industrie nord-américaine du meuble

Selon la société Allied Market Research, la demande de meubles sur les marchés résidentiels et commerciaux d’Amérique du Nord progresse. En février, on prévoyait que le marché mondial du meuble atteindrait 1,89 trillion de dollars dès 2023. La demande de meubles atteindra 400,1 milliards de dollars d’ici 2030, avec un taux de croissance annuel moyen de 4,9 % entre 2021 et 2030.

Le marché mondial du mobilier de maison en bois devrait pour sa part passer de 153,77 milliards de dollars en 2022 à 160,18 milliards de dollars en 2023, avec un TCAC de 4,2%. Les principaux produits du mobilier domestique en bois sont les chaises, les tables, les armoires, et divers autres meubles en bois. Les différents types de bois utilisés sont le bois dur et le bois tendre, comprennant le contreplaqué, les stratifiés et les panneaux de fibres à densité moyenne (MDF).

Croissance des marchés commerciaux et résidentiels

La part de marché du secteur de l’ameublement résidentiel devrait connaître une croissance raisonnable du fait de la rénovation continue des maisons et de l’expansion du marché immobilier. La croissance du secteur du mobilier commercial a été attribuée aux entreprises investissant dans l’aménagement de bureaux pour la flexibilité et les lieux de travail hybrides, ainsi que dans le mobilier et les technologies intelligentes. Le marché du mobilier institutionnel canadien a connu une hausse de 4,2 milliards de dollars.

« Dans les Amériques, nos commandes du quatrième trimestre ont été plus importantes que nous l’avions prévu et ont entraîné des revenus et des bénéfices supérieurs à nos attentes », a déclaré Sara Armbruster, présidente et cheffe de la direction de Steelcase, fabricant québécois de mobilier de bureau. « Bien que nos commandes du quatrième trimestre aient été inférieures à celles de l’année précédente, les projets des grandes entreprises clientes se sont améliorés en séquentiel par rapport au troisième trimestre. Nous avons vu la création d’opportunités dans les Amériques augmenter d’une année sur l’autre pendant huit des neuf derniers mois, et ces derniers mois, un nombre notable de grandes entreprises aux États-Unis ont annoncé des stratégies de lieu de travail soulignant l’importance d’une présence au bureau. »

D’après le PDG et président Sylvain Garneau, du fabricant québécois de mobilier commercial Groupe Lacasse, la stabilité de la chaîne d’approvisionnement a permis de raccourcir les délais de livraison et d’assurer un approvisionnement régulier. Les ventes de l’entreprise pour 2023 devraient augmenter par rapport à 2022, voire être plus fructueuses que celles de 2019. « Lorsque les délais de livraison sont de deux à huit semaines, il est trop tôt pour se prononcer, a déclaré M. Garneau. Il y a encore beaucoup d’inconnues pour 2024 : récession ou pas ? Y aura-t-il plus de gens qui retourneront travailler au centre-ville ou non ? Les employeurs investiront-ils davantage dans leurs lieux de travail pour les rendre plus attrayants ou non ? C’est trop loin pour l’instant. »

En mars dernier, le FDMC 300 a publié sa liste de 34 entreprises canadiennes classées en fonction de leur chiffre d’affaires : https://woodindustry.ca/over-30-canadian-businesses-on-fdmcs-top-300-list-for-2022/.

Vous aimerez peut-être aussi