Favoriser le changement dans l’environnement bâti. La Colombie-Britannique rend la construction en bois massif obligatoire dans les marchés publics.

Cheryl Mah

Dans le monde entier, les bâtiments en bois massif continuent d’augmenter en taille, en hauteur et en complexité. En Colombie-Britannique, la législation autorise désormais les bâtiments en bois massif jusqu’à 12 étages. Le changement climatique étant au premier plan des débats, le gouvernement provincial favorise le changement dans l’environnement bâti en rendant obligatoire la construction en bois massif pour les nouveaux bâtiments dans les marchés publics.

« Nous savons que pour provoquer le type de changement que nous voulons voir dans notre environnement bâti, nous devons prendre les devants au sein du gouvernement. Ce que nous avons fait, c’est créer l’un des seuls bureaux de mise en œuvre du bois massif au monde », a déclaré Ravi Kahlon, ministre de l’emploi, de la relance économique et de l’innovation.

Le ministre s’est exprimé lors de la conférence Building Transformation’s Timber in the Digital Environment : Spotlight on DFMA à Vancouver. L’événement a réuni des experts en bois massif et des innovateurs technologiques du monde entier pour discuter de l’interface entre la conception dans l’environnement numérique et les innovations dans le domaine de la conception pour la fabrication et l’assemblage (DFMA).

Selon M. Kahlon, le bois massif est un concept à trois facettes. Il nous permet de réduire notre empreinte carbone liée à la construction, il ajoute de la valeur à notre secteur forestier et il offre de nouvelles possibilités d’emploi, de croissance et d’innovation dans tous les coins de la province.

Le gouvernement a lancé le plan d’action sur le bois massif au début de 2022, qui met l’accent sur les gens, l’économie et le climat. La Colombie-Britannique fait preuve de leadership en utilisant le bois massif dans les bâtiments du secteur public.

« Maintenant, les nouveaux bâtiments comme le Royal BC Museum, les logements étudiants, les maisons de soins utiliseront du bois massif. Nous utilisons les marchés publics pour stimuler la demande, de sorte que nous puissions voir plus de fabrication en ligne pour créer des voies d’accès pour le secteur privé », a-t-il déclaré. « Nous sommes en train de construire la première caserne de pompiers post-catastrophe à Saanich, en bois massif – l’une des premières au monde. »

Les objectifs comprennent le partage des leçons apprises pour surmonter les obstacles au développement de l’expertise et de la construction en bois massif, et finalement étendre l’utilisation du bois massif en Colombie-Britannique,

« Une autre initiative clé que nous avons est de nous associer à FII pour financer les développements du secteur privé – en fournissant quelques dollars pour répondre aux primes auxquelles de nombreux développeurs sont confrontés », a déclaré Kahlon. « Nous savons également que la formation des personnes sera très importante. Nous devons disposer de travailleurs qualifiés pour que, au fur et à mesure de la transformation, nous ayons la main-d’œuvre nécessaire. »

La formation dans le domaine du bois massif reçoit un coup de pouce au BCIT grâce à un nouveau programme et au nouveau complexe de métiers et de technologie du BCIT en cours de construction. Le complexe comprendra un bâtiment de services du campus construit en bois massif, un pavillon de charpenterie avec une structure de toit en bois massif et un atelier maritime couvert, qui fournira une structure adaptée à l’assemblage de projets en bois massif.

« Nous sommes très enthousiastes. Nous avons 307 bâtiments en bois massif qui sont soit terminés soit en cours de construction. La C.-B. compte plus de projets que les États-Unis réunis. Nous profitons de notre avance pour faire avancer les choses », a déclaré M. Kahlon.

 

 

Cheryl Mah est rédactrice en chef de Construction Business.

Vous aimerez peut-être aussi