Financement public des entreprises de la filière bois — Deuxième partie 

Alena Barreca

Bienvenue à la deuxième partie de l’article sur le financement public des entreprises de l’industrie du bois. La semaine dernière, nous avons abordé deux des principales catégories de programmes de financement : l’embauche et la formation ainsi que la recherche et le développement. Si vous l’avez manqué, veuillez vous reporter à la première partie de cet article collaboratif pour en savoir plus sur la façon dont ces types de financement peuvent bénéficier à votre entreprise du secteur canadien du bois.

Cet article de suivi vise à explorer les subventions et les prêts gouvernementaux disponibles pour les projets d’investissement en capital tels que l’adoption de nouvelles technologies et de nouveaux processus, ainsi que le financement disponible pour l’expansion de l’entreprise, comme la préparation, la recherche et l’introduction sur de nouveaux marchés mondiaux, l’augmentation de la production de l’entreprise et la croissance des opérations commerciales.  

 

Financement des projets d’investissement en capital et en technologie 

Le financement des investissements en capital soutient les entreprises de l’industrie canadienne du bois qui souhaitent se concentrer sur des projets d’adoption de technologies et de logiciels. Contrairement au financement de l’expansion des entreprises, qui se concentre généralement sur des projets d’expansion plus importants réalisés en plusieurs phases, les subventions et les prêts pour l’investissement en capital ont tendance à soutenir des projets spécifiques qui sont directement liés à l’amélioration du rendement de l’entreprise d’un point de vue technologique. 

Les entreprises peuvent avoir accès à des programmes de financement de la technologie aux niveaux fédéral et provincial pour compenser les coûts des projets d’investissement en capital, ce qui leur permet d’acheter des technologies novatrices plus rapidement qu’en utilisant uniquement les flux de trésorerie. Voici un exemple d’un programme de financement gouvernemental populaire pour les entreprises de l’industrie du bois qui offre un financement spécifique pour les défis technologiques couramment rencontrés dans le secteur forestier/bois canadien. 

 

Le programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITFI)

Lancé à l’origine en 2010 par le gouvernement du Canada par l’intermédiaire de Ressources naturelles Canada (CNRC), le programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITFI) vise à répondre à un besoin critique d’investissement en capital dans les nouvelles technologies de l’industrie forestière qui innovent, diversifient et créent de nouveaux emplois dans l’industrie canadienne du bois et de la forêt, en constante croissance. Le programme a été renouvelé en 2020 avec un financement de 82,9 millions de dollars à répartir sur trois ans entre deux volets : Projets d’investissement (volet 1) et Études (volet 2).

Grâce au programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (IFIT), le Canada vise à apporter la prochaine vague d’innovation au secteur canadien de l’industrie du bois et à solidifier la position du pays en tant que chef de file de la transformation forestière.

Le volet des projets d’investissement en capital de l’IFIT peut fournir aux demandeurs admissibles jusqu’à un maximum de 10 millions de dollars par projet pour les entreprises représentant un progrès d’une technologie ou d’un processus à des fins d’innovation. 

Les projets solides doivent mener à une gamme de produits plus diversifiée pour le secteur du bois, y compris des bioproduits de grande valeur, notamment la bioénergie, les biomatériaux et les produits de construction en bois de la prochaine génération. Les entreprises admissibles de l’industrie du bois de toutes tailles à travers le Canada sont encouragées à présenter une demande. Les deux volets du programme IFIT sont actuellement ouverts. 

 

Subventions pour l’expansion des entreprises de l’industrie du bois 

Avez-vous déjà songé à étendre et à faire croître votre entreprise de transformation du bois dans d’autres pays ? Bien que l’expansion de votre entreprise à l’échelle mondiale puisse nécessiter des connaissances et des ressources financières considérables, l’élaboration d’une stratégie de croissance qui comprend un financement gouvernemental constitue une étape importante vers une expansion réalisable et durable. 

Divers programmes de subventions et de financement gouvernementaux peuvent aider à compenser les coûts liés à l’achat d’équipement pour l’exportation, à la production de certifications pour les normes industrielles, à la participation à des salons internationaux, à des missions commerciales, à la traduction de documents, à la recherche et à l’analyse marketing, à l’embauche d’une aide au développement des marchés internationaux, et bien plus encore.

 

À propos du Programme d’expansion et de productivité des entreprises (PEPE)

Deux volets du PEPE sont séparés par FedDev Ontario et Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO). Offrant des niveaux de soutien légèrement différents, ils visent tous deux à aider les entreprises canadiennes ayant des projets à fort potentiel de croissance à adopter ou à adapter des processus novateurs dans les domaines de la fabrication de pointe, de la technologie numérique, de l’agriculture à valeur ajoutée et des technologies propres, afin de soutenir la productivité, d’accroître les activités et d’augmenter les exportations de productivité vers les marchés mondiaux. 

Le programme PEPE de FedDev Ontario offre aux entreprises du sud de l’Ontario des prêts d’expansion pouvant atteindre 35 % des coûts du projet, jusqu’à concurrence de 10 millions de dollars. Les demandes sont acceptées sur une base continue, sans date limite de soumission.

Le Programme de prêts aux entreprises de DEO offre aux entreprises de l’Ouest canadien jusqu’à 50 % des dépenses admissibles, jusqu’à concurrence de 5 millions de dollars par projet et de 10 millions de dollars par demandeur. La prochaine période de dépôt des demandes n’a pas encore été annoncée, mais il y a généralement deux dépôts de demandes par exercice financier. 

 

Soutien aux demandes de financement du gouvernement canadien

L’équipe de Mentor Works, composée de Government Funding Planners™, travaille directement avec les clients pour concevoir et mettre en œuvre des solutions sur mesure pour soutenir la croissance des entreprises. Ils travaillent avec les entreprises canadiennes pour élaborer un plan de financement gouvernemental dynamique qui soutient tous les domaines d’investissement des entreprises, ce qui donne un avantage concurrentiel important lorsqu’il est utilisé correctement. Leurs clients obtiennent en moyenne 180 000 $ de subventions par an. 

Pour aider à informer les entreprises sur les possibilités de financement gouvernemental qui leur sont offertes, Mentor Works, basé à Guelph, en Ontario, est un groupe de spécialistes du financement gouvernemental qui fournit des ressources éducatives, des nouvelles à jour et des critères d’admissibilité pour plus de 75 programmes actifs de subventions et de prêts. Mentor Works aide les entreprises canadiennes en simplifiant le processus de demande grâce à des services expérimentés de qualification de programmes et de rédaction de demandes de subventions, ce qui permet de gagner du temps et de l’argent dans un processus de financement qui peut être assez compliqué à comprendre. Leurs coordonnées sont accessibles à la fin de cet article. 

 

Alena Barreca est coordonnatrice du marketing chez Mentor Works à Guelph, en Ontario. Elle s’attache à aider les entreprises à se renseigner sur les possibilités de financement du gouvernement et à mettre son équipe en contact avec les personnes qui ont besoin d’aide pour présenter une demande. 

Vous aimerez peut-être aussi