Financement public des entreprises de la filière bois — Première partie

Alena Barreca

Saviez-vous que votre entreprise de l’industrie du bois peut être admissible à des subventions et/ou à des prêts du gouvernement canadien pour aider à compenser les coûts de projets stratégiques tels que l’embauche et la formation de personnel nouveau et existant, l’expansion de l’entreprise, l’adoption de technologies et d’autres efforts d’innovation ?

En investissant dans une stratégie de financement pour obtenir de l’aide pour les projets à venir, les entreprises canadiennes peuvent obtenir un soutien financier qui les aidera à atteindre leurs objectifs avec plus de succès.

Tout sur le financement du gouvernement canadien et comment votre entreprise pourrait bénéficier de subventions et/ou de prêts 

Vous savez peut-être que des programmes de financement du gouvernement canadien sont disponibles pour votre entreprise — peut-être même avez-vous déjà demandé des subventions et des prêts par le passé — mais le paysage du financement est vaste et souvent compliqué, avec des centaines de programmes qui ont chacun leurs propres échéances, attentes, demandes et allocations. Les programmes de financement sont disponibles aux niveaux fédéral, provincial et territorial. Il peut être extrêmement difficile pour la plupart des entreprises de maintenir une compréhension approfondie de ces incitatifs (y compris leur objectif, le calendrier et ce qu’ils recherchent dans les demandes). Basé à Guelph, en Ontario, Mentor Works est un groupe de spécialistes du financement gouvernemental dont le but est d’éduquer les entreprises sur le financement qui leur est offert et de les aider à rationaliser le processus de demande lorsqu’elles ont besoin de soutien.

Subventions pour l’embauche et la formation pour les entreprises de l’industrie du bois 

Une entreprise n’est vraiment forte que si elle peut compter sur son équipe. Supposons que vous envisagiez d’accroître ou de développer vos effectifs. Dans ce cas, il existe des subventions du gouvernement canadien pour les activités de recrutement des petites entreprises afin de s’assurer qu’elles disposent de travailleurs qualifiés et des compétences et capacités requises pour soutenir les plans d’affaires actuels et futurs. Les programmes de financement peuvent aider les entreprises à embaucher ou à recycler leur personnel, à améliorer leur efficacité et à former leur personnel dans de nouveaux domaines tels que les technologies avancées ou les processus opérationnels.

« Les petites entreprises sont l’épine dorsale de notre économie et une source importante de bons emplois dans tout le pays… [C’est] pourquoi nous continuons à les aider à obtenir l’aide financière dont elles ont besoin pour protéger leurs travailleurs et payer leurs factures », a déclaré Justin Trudeau, premier ministre du Canada.

Voici l’un des principaux programmes de subventions pancanadiens accessibles à tous les types d’entreprises de l’industrie du bois, y compris les fabricants, les fournisseurs et autres, pour l’embauche, le maintien en poste et la formation de nouveaux employés et d’employés existants.

À propos du programme de subvention canadienne pour l’emploi (CJG)

La subvention canadienne pour l’emploi (CJG) est un programme de financement du gouvernement canadien conçu pour réduire les coûts liés à la formation de compétences par un tiers aux employés nouveaux et existants. Lancée en 2014 en tant que programme de 6 ans, la Subvention canadienne pour l’emploi alloue plus de 194 millions de dollars par an pour soutenir la montée en compétences des employés afin qu’ils puissent effectuer de nouvelles tâches et devenir plus employables.

Tous les programmes de formation doivent être dispensés par un organisme de formation admissible (pas de programmes de formation internes) et doivent être axés sur l’amélioration de la fonction commerciale, y compris (mais sans s’y limiter) : les principes de fabrication sans gaspillage, le service à la clientèle, la gestion de projet, la planification financière, la sécurité alimentaire, la planification stratégique, la gestion générale, le leadership, les logiciels et la technologie, ainsi que les ventes et le marketing.

Le financement de CJG peut réduire le coût de la formation des employés jusqu’à 50-83 %. Cela peut couvrir jusqu’à 10 000 à 15 000 dollars de coûts de formation par stagiaire sous la forme de subventions non remboursables. Chaque province a ses propres limites et lignes directrices pour aider à optimiser la main-d’œuvre et s’assurer que tous les employés contribuent au succès opérationnel.

Financement des projets de recherche et de développement 

Les activités de recherche et de développement soutiennent l’innovation et permettent aux entreprises canadiennes d’obtenir des avantages concurrentiels par rapport aux autres entreprises nationales et internationales. Ces types d’activités ne s’adressent pas seulement aux entreprises axées sur la recherche et aux grandes entreprises disposant d’importants budgets de R-D, mais aussi aux petites entreprises qui cherchent à se démarquer des produits et services qui dominent actuellement le marché.

L’innovation est un état d’esprit que les entreprises doivent adopter pour rester un choix viable pour les clients ; sans recherche et développement, il y aura éventuellement des solutions disponibles pour votre clientèle qui seront plus attrayantes que vos offres. Heureusement, il existe des subventions du gouvernement canadien pour compenser les coûts de R-D et aider les entreprises à étirer leur budget de recherche.

Voici l’un des principaux programmes de recherche et développement pancanadiens accessibles aux entreprises de l’industrie du bois, y compris les fabricants, les fournisseurs et autres.

À propos du programme du Fonds d’innovation stratégique (FIS)

Le Fonds d’innovation stratégique (FIS) est un programme qui vise uniquement à soutenir les entreprises canadiennes des secteurs industriel et technologique. Le programme offre un soutien financier (subventions et prêts) pouvant aller jusqu’à 50 % des coûts du projet pour des activités qui génèrent une productivité et des avantages économiques durables. Le FIS se concentre sur les projets de grande envergure qui demandent des contributions d’au moins 10 millions de dollars, ce qui signifie que la taille minimale du projet doit être d’au moins 20 millions de dollars.

Le FIS comporte cinq volets de financement, et les candidats peuvent aligner leurs projets sur l’un des domaines suivants :

  1. Recherche, développement et commercialisation
  2. Croissance et expansion des entreprises
  3. Attraction et rétention des investissements
  4. Développement et démonstration de technologies en collaboration
  5. Écosystèmes nationaux

Le programme du FIS est ouvert aux entreprises de tous les secteurs à travers le Canada, mais les demandeurs potentiels doivent garder à l’esprit qu’il s’agit d’un programme hautement compétitif. Bien qu’une entreprise admissible puisse obtenir un financement, elle doit également démontrer un potentiel de croissance élevé et faire preuve d’innovation dans le cadre d’un projet de développement technologique solide.

Soutien aux demandes de financement du gouvernement canadien

L’équipe de Mentor Works, composée de Government Funding Planners™, travaille directement avec les clients pour concevoir et mettre en œuvre des solutions sur mesure pour soutenir la croissance des entreprises. Ils travaillent avec les entreprises canadiennes pour développer un plan de financement gouvernemental dynamique qui soutient tous les domaines d’investissement des entreprises, ce qui donne un avantage concurrentiel important lorsqu’il est utilisé correctement. Leurs clients obtiennent en moyenne 180 000 $ de subventions par an.

Simplifions le processus de demande et mettons en évidence quatre des types de projets les plus courants soutenus par le financement public. Cet article explorera les subventions à l’embauche et à la formation ainsi que le financement disponible pour les projets de recherche et de développement. La deuxième partie de cet article présentera les subventions et les prêts gouvernementaux disponibles pour les investissements en capital, tels que l’adoption de nouvelles technologies et de nouveaux processus, et le financement des efforts d’expansion de l’entreprise.

Alena Barreca est coordinatrice du marketing et des médias sociaux chez Mentor Works. Alena aime utiliser son esprit créatif et analytique pour aider les entreprises canadiennes à obtenir des subventions et des prêts pour répondre à leurs besoins. Alena est diplômée de l’Université Brock avec un baccalauréat en médias et communications d’affaires, et du Collège Mohawk avec un diplôme d’études supérieures en relations publiques.

Vous aimerez peut-être aussi