Kevin Gullion, luthier établi à Calgary, fabrique des instruments à partir de bois récupéré

Pendant plusieurs années, Kevin Gullion, luthier visionnaire, a fabriqué dans son atelier plus de 650 guitares à partir de bois de grange. Ce résident de Calgary a mis en pratique ses compétences en mécanique et a construit divers types de machines à partir de rien dans différentes carrières avant de trouver sa niche. Après une période de maladie, M. Gullion s’est lancé dans la fabrication de meubles comme passe-temps et a construit des chaises et des tables à partir de bois de grange récupéré. Il a réalisé qu’il avait en sa possession les outils nécessaires pour créer plus que des meubles en bois inédits. C’est alors que le luthier a décidé de fabriquer ses propres guitares après s’être étonné de leur prix et s’être souvenu de l’importance de la musique et des instruments de musique pour lui et son héritage métis.

« Mes designs originaux de guitares font écho à des instruments vintage. J’utilise du bois et de la quincaillerie récupérés, ainsi que du bois neuf et des pièces neuves pour créer un matériel inédit et jouable. Elles sonnent bien et ne sont jamais identiques. J’aime aussi beaucoup quand mes clients m’apportent des objets de famille, des meubles ou autres, que j’incorpore dans leurs constructions personnalisées », note Gullion.

Gullion, chef de file de l’industrie des guitares récupérées dans l’Ouest canadien

L’entreprise de bois récupéré de M. Gullion prospère dans son atelier de Calgary. Il explique que « les vieux meubles font de fantastiques manches de guitare. Je suis à peu près le seul dans l’Ouest canadien à faire ce que je fais. » Bien que cette pratique ne soit pas nouvelle, la fabrication de guitares à partir de bois récupéré est devenue une pratique assez rare ces dernières années. Le bois récupéré est bien vieilli et souvent déjà doté des qualités vintage désirables. « Meubles, bois de grange, bois de palette. À peu près tous les matériaux de récupération que je peux trouver convenant à la fabrication d’instruments à cordes. »

« Ce n’est pas aussi facile que de découper un morceau de bois et d’y mettre des cordes », affirme Gullion. Concevoir et fabriquer des guitares de récupération n’est pas une mince affaire. Le processus implique des détails techniques et des solutions mathématiques méticuleuses. Mais pour M. Gullion, le jeu en vaut toujours la chandelle. Le marché des instruments à cordes personnalisés est florissant. Une guitare de récupération unique en son genre, fabriquée avec amour, prend du temps. Cette durée, toutefois, varie. Il explique que « certaines prennent des mois, d’autres quelques semaines, cela dépend simplement de ce que je construis. »

Le type de bois utilisé fait aussi une grande différence. Les bois légers, notamment le pin ou le peuplier, produisent un son plus chaud et plus doux, tandis que les bois plus durs, comme l’érable, créent un son vibratoire en raison de leur densité. « Le vieux bois a une sorte d’âme. Selon le type de bois, il vous donne un son très riche et plein. Le bois très ancien est stable, il a fait tout son séchage, sa torsion et son mouvement, donc lorsque vous construisez un instrument à partir de ce bois, il a tendance à être assez stable, contrairement au bois neuf, dont vous ne connaissez pas les niveaux d’humidité, entre autres. »

Les projets de guitare de M. Gullion sont considérés comme des pièces d’héritage par leurs acheteurs. Le bois qui lui est apporté est souvent lié à la famille et à son patrimoine. « C’est quelque chose qu’ils garderont pour toujours, car cela fait partie de leur histoire, dit-il. Alors que si vous achetez une guitare dans un magasin spécialisé, vous risquez de la vendre ou de l’échanger avec le temps. On s’en lasse. Les pièces d’héritage, vous allez les garder pour toujours parce qu’elles signifient quelque chose pour vous. »

Gullion continue de créer ses guitares spécialisées dans son atelier et vend les pièces grâce à un partenariat avec Roosters Acoustics à Canmore, en Alberta. La plupart de ses commandes sont personnalisées et ont été conçues pour être un souvenir pour l’acheteur. Toutes les guitares construites par Gullion sont montées dans l’atelier de Roosters Acoustics et leur prix varie entre 1 600 et 4 200 $, selon les détails de l’instrument.

Ellie King est Rédactrice en chef du magazine Wood Industry / Le monde du bois et du E-digest hebdomadaire. Elle possède des années d’expérience dans la rédaction et l’édition B2B et se réjouit de pouvoir partager avec nos lecteurs les merveilles, les pièges et les nouvelles du secteur secondaire du bois au Canada.

Vous aimerez peut-être aussi