La voie à suivre pour le FSC

Francois Dufresne

Depuis 1993, le Forest Stewardship Council représente la marque d’une foresterie bien gérée au Canada et dans le monde entier. En adoptant ses normes de gestion responsable des forêts et de la chaîne d’approvisionnement, nous pouvons continuer à offrir aux entreprises une vérification crédible du bois et des produits du bois produits de façon durable et aider les consommateurs à identifier les produits provenant de forêts bien gérées.

Lors du sommet des Nations unies sur le climat à Glasgow, en Écosse — connu sous le nom de COP26 — le monde a vu 100 pays signer la « Déclaration sur les forêts et l’utilisation des terres » afin d’arrêter et d’inverser la perte de forêts et la dégradation des terres d’ici 2030 tout en assurant un développement durable et en promouvant une transformation rurale inclusive. Bien que cet accord ne soit pas le premier du genre, il a renforcé l’importance des forêts de notre monde. Nous devons maintenant travailler ensemble pour faire de cet engagement une réalité, et collectivement, nous avons un rôle crucial à jouer.

Il y a trois ans, nous avons officiellement lancé notre nouvelle norme nationale de gestion forestière et l’évaluation nationale des risques liés au bois contrôlé. Ce fut un moment historique pour nous et, en 2022, nous continuerons à concentrer nos efforts sur la réussite de leur mise en œuvre. Ces deux normes traitent des problèmes les plus urgents auxquels sont confrontées les forêts canadiennes, notamment le caribou des bois, les droits des peuples autochtones, les droits des travailleurs, y compris l’équité entre les sexes, l’aménagement du paysage et la conservation.

Nous nous sommes également engagés dans une transition visant à démontrer l’impact de la gestion responsable des forêts. Notre objectif est de fournir une proposition de valeur claire à nos partenaires commerciaux en ce qui concerne les droits des autochtones, la protection de la biodiversité et la conservation des paysages forestiers. Nous avons commandé un projet de recherche sur le carbone pour démontrer l’impact des forêts certifiées FSC en Amérique du Nord. Notre objectif est de doubler notre présence sur le marché canadien au cours de la prochaine décennie.

Le secteur du bois massif, en particulier dans l’Ouest canadien, sera au centre de nos préoccupations à l’avenir. Le FSC apporte une proposition de valeur unique en matière d’approvisionnement responsable dans des segments de marché clé tels que le bois de masse. L’objectif est de continuer à établir des partenariats à travers cette chaîne de valeur et d’étendre notre impact. 

François Dufresne est le président-directeur général du Forest Stewardship Council, responsable de la planification stratégique, de la gestion du personnel et des finances, de la collecte de fonds et des relations avec les parties prenantes.

Vous aimerez peut-être aussi