Le commerce international rebondit

Statistique Canada

Le commerce international de biens a enregistré un redressement important en 2021, à la suite des répercussions sans précédent de la pandémie de COVID-19 au cours de l’année 2020. La valeur des exportations et des importations de marchandises du Canada a atteint des niveaux records en 2021, tandis que le nombre d’exportateurs et d’importateurs de biens a augmenté d’une année à l’autre.

Le nombre d’exportateurs de biens a augmenté de 9,3 % pour s’établir à 47 701 en 2021, principalement en raison d’une hausse du nombre de petites et moyennes entreprises (PME) exportatrices. Ce total, qui a dépassé le niveau prépandémie de 2019, était le niveau le plus élevé enregistré depuis 2007. Après la crise financière de 2008, le nombre d’exportateurs a diminué jusqu’à l’année 2011 et est demeuré inférieur aux niveaux observés avant cette crise.

La valeur du commerce de marchandises effectué par les entreprises tant exportatrices qu’importatrices dépasse 1 trillion de dollars

Dans l’ensemble, 177 799 entreprises canadiennes ont fait du commerce international de biens en 2021, parmi lesquelles 30 156 (17,0 %) étaient des entreprises tant exportatrices qu’importatrices. Ces entreprises, qui sont à la fois des importateurs et des exportateurs, sont fortement intégrées dans les chaînes d’approvisionnement mondiales. Plus des deux cinquièmes des entreprises tant exportatrices qu’importatrices étaient des entreprises manufacturières, malgré le fait qu’elles représentent 1 entreprise sur 6 par rapport à l’ensemble des firmes qui font du commerce. Sur le plan de la valeur, les entreprises tant exportatrices qu’importatrices ont importé et exporté un peu plus de 1,0 trillion de dollars de biens en 2021, ce qui représente 87,7 % de la valeur totale du commerce de marchandises.

Les autres entreprises faisant du commerce étaient uniquement des exportateurs (17 545) ou uniquement des importateurs (130 098). Comparativement aux chiffres enregistrés avant la pandémie, en 2019, le nombre d’entreprises qui étaient uniquement des exportateurs a augmenté de 15,2 %, tandis que le nombre d’entreprises tant exportatrices qu’importatrices (-0,5 %) et d’entreprises qui étaient uniquement des importateurs (-2,3 %) ne s’était pas encore entièrement redressé en 2021.

Les petites et moyennes entreprises dominent la reprise après la pandémie en ce qui concerne le nombre d’entreprises

En 2021, la grande majorité (98,8 %) des entreprises faisant du commerce étaient des PME, bien qu’elles représentaient moins de la moitié (45,9 %) de la valeur totale du commerce de marchandises du Canada. Par conséquent, ce sont les PME qui contribuent habituellement aux fluctuations du nombre d’entreprises commerçantes, tandis que tout type d’entreprise peut contribuer aux fluctuations de la valeur du commerce.

Le nombre d’exportateurs et la valeur des exportations ont tous deux augmenté en 2021, alors que l’économie a continué de se remettre des effets initiaux de la pandémie. La hausse du nombre d’exportateurs a été principalement attribuable à l’augmentation d’une année à l’autre du nombre de PME exportatrices (+9,5 %), une croissance plus rapide que celle des grandes entreprises exportatrices (+4,5 %). En ce qui concerne la valeur des exportations, les PME (+21,2 %) et les grandes entreprises (+22,4 %) ont toutes deux contribué à la reprise.

Comme pour les exportateurs, le nombre de PME importatrices (+3,1 %) a augmenté plus rapidement que le nombre de grandes entreprises importatrices (+1,5 %) en 2021. Par contre, la croissance de la valeur des importations des PME (+10,6 %) a été dépassée par celle des grandes entreprises (+14,3 %).

Augmentation importante du nombre d’entreprises qui font du commerce avec les États-Unis

Le Canada et les États-Unis entretiennent une relation profonde et de longue date qui est essentielle pour les entreprises canadiennes. En 2021, les États-Unis étaient la seule destination des exportations de près des deux tiers (63,9 %) de tous les exportateurs canadiens.

De 2020 à 2021, le nombre d’exportateurs vers les États-Unis a connu une hausse record (+4 318), tandis que le nombre d’entreprises qui ont importé des États-Unis a augmenté de 3 192, soit la plus forte hausse depuis 2010.

Par contre, le nombre d’exportateurs vers d’autres grandes régions, notamment l’Europe (-313) et l’Asie (-299), a diminué pour une deuxième année consécutive. Les exportations vers l’Asie ont chuté à leur plus bas niveau depuis 2010, principalement parmi les entreprises exportant vers la Chine, Hong Kong et la Thaïlande.

Néanmoins, le nombre d’entreprises qui ont importé des biens en provenance de l’Europe (+2 511) et de l’Asie (+1 271) a augmenté en 2021. L’Allemagne et l’Italie ont enregistré l’augmentation la plus marquée pour l’Europe, tandis que pour l’Asie, un plus grand nombre d’entreprises ont importé de l’Inde et de la Chine.

Plus d’exportateurs vendent à un pays partenaire seulement

La capacité d’accéder aux marchés étrangers revêt une grande importance pour les entreprises canadiennes afin de croître leurs activités, surtout dans le contexte de perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales.

L’augmentation en 2021 du nombre d’entreprises exportatrices (+4 071) s’explique principalement par une hausse du nombre d’entreprises exportant vers un pays partenaire seulement (+4 168), principalement des PME qui ont exporté exclusivement vers les États-Unis (+4 332). Parallèlement, le nombre d’entreprises exportant vers plusieurs pays a diminué légèrement (-97) pour une deuxième année consécutive. En 2021, 26,1 % de tous les exportateurs ont vendu des biens à plusieurs pays partenaires, soit la plus faible part jamais enregistrée.

En comparaison, le nombre d’importateurs qui ont acheté des biens d’un pays partenaire seulement (+2 492) ou de plusieurs pays partenaires (+2 292) a augmenté d’une année à l’autre. En 2021, près de la moitié de tous les importateurs (48,3 %) ont acheté des biens de plusieurs pays partenaires et ceux-ci étaient à l’origine de la quasi-totalité de la valeur des importations du Canada (97,3 %).

L’Ouest canadien enregistre la plus forte reprise au chapitre du nombre d’exportateurs

La reprise au chapitre du nombre d’entreprises faisant du commerce était généralisée à travers le Canada. À l’échelle provinciale, le nombre d’établissements exportateurs a augmenté dans toutes les provinces canadiennes et tous les territoires en 2021, tandis que le nombre d’importateurs a augmenté dans toutes les régions à l’exception des territoires (-4,8 %).

La croissance des exportateurs était la plus élevée dans l’Ouest canadien, où le Manitoba (+10,2 %), la Saskatchewan (+15,7 %), l’Alberta (+16,0 %) et la Colombie-Britannique (+10,0 %) ont tous enregistré une croissance dans les deux chiffres, laquelle est attribuable à un plus grand nombre d’exportateurs au sein des industries productrices de services.

Vous aimerez peut-être aussi