Le SIBO est de retour

Grace Tatigian

Pendant des années, le Salon Industriel du Bois Ouvré (SIBO) a été l’événement phare des produits secondaires du bois au Québec, mais il n’a pas été actif depuis 2009. Le Québec est un élément essentiel de l’industrie au Canada, représentant 8,2 milliards de dollars de produits du bois, il est donc grand temps que ce salon fasse un retour.

« Si la pandémie a paralysé les événements en personne dans le monde entier au cours des deux dernières années, elle n’a pas empêché l’industrie québécoise des produits du bois de se développer », a déclaré Harry Urban, directeur du SIBO. « Elle n’a pas non plus arrêté le développement de nouvelles technologies, de fournitures et de matériaux. SIBO 2022 servira de lieu de rassemblement important pour les fournisseurs de l’industrie afin de présenter trois années d’introduction de nouveaux produits. »

Le salon permettra non seulement aux fabricants et aux distributeurs de se connecter au marché québécois, mais offrira aux participants divers ateliers et présentations sur des sujets allant de la gestion à la technologie, couvrant des questions pertinentes pour tous les acteurs de l’industrie.

Le discours principal de l’événement sera prononcé par Bastien Larouche, président et directeur général de Roboistic RMC. M. Larouche a lancé son entreprise il y a dix ans. Il s’agissait d’une entreprise unipersonnelle et robotisée qui produisait des armoires prêtes à assembler. Depuis son usine de Saint-Apollinaire, Roboistic vend principalement ses armoires à des ébénisteries et à des promoteurs de grands projets d’habitation dans toute l’Amérique du Nord. La présentation se penchera sur les principaux défis et avantages de la mise en œuvre de l’automatisation robotique. M. Larouche donnera également un aperçu de la ligne entièrement automatisée et sans intervention humaine, qui comprend un robot Kuka, une toupie Nesting CNC Thermwood, une plaqueuse de chants Favrol et une perceuse et inséreuse de chevilles Omal.

La scène SIBO Live accueillera également des présentations d’universités, d’associations professionnelles et d’autres partenaires de l’industrie sur des sujets essentiels tels que les avancées en matière de finition, le développement de la main-d’œuvre et les technologies avancées, notamment l’industrie 4.0 et l’intelligence artificielle.

« Notre objectif est de fournir aux fabricants de produits du bois du Québec, grands et petits, les derniers produits et informations qui les aideront à améliorer leur efficacité opérationnelle et à augmenter leurs résultats », a déclaré M. Urban. « À son tour, SIBO 2022 fournira un forum précieux aux fournisseurs de l’industrie pour exposer et démontrer leurs derniers produits afin de développer leur activité sur le marché unique des produits du bois au Québec. »

Et le marché québécois ne peut que se développer. Récemment, le ministère de l’Économie et de l’Innovation a annoncé le projet de soutien à la commercialisation des meubles et des armoires de cuisine, qui prévoit une aide financière de 3 millions de dollars pour permettre aux entreprises de l’industrie du meuble et de la cuisine de moderniser leurs méthodes de commercialisation. Le SIBO est un autre outil de ce type pour aider les fabricants à rayonner à l’extérieur de la province. 

« Enfin, le Québec aura un salon de l’ébénisterie industrielle », a déclaré M. Urban. « Nous sommes heureux que les demandes d’exposition et les ventes aient vraiment commencé à reprendre, maintenant que la fin apparente de la pandémie est à nos portes. Nous nous attendons à un salon à guichets fermés. »

L’inscription à l’événement est désormais ouverte sur http://siboexpo.ca/. Le salon aura lieu du 27 au 29 octobre 2022, au Centrexpo Cogeco de Drummondville, au Québec.

Vous aimerez peut-être aussi