Leon’s annonce des résultats financiers record

LFL, le plus grand détaillant de mobilier de maison au Canada, publie des résultats financiers records pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2021.

Faits saillants financiers — T2-2021

  • Chiffre d’affaires record pour le trimestre de 588,5 millions de dollars, comparativement à 416,7 millions de dollars au T2-2020, soit une augmentation de 41,2 %, malgré la fermeture temporaire d’environ la moitié des magasins de détail de la société en raison des fermetures pour cause de pandémie mandatées par le gouvernement qui ont touché la majeure partie du trimestre.
  • Les ventes des magasins comparables ont augmenté de 41,1 % au T2-2021 par rapport au T2-2020.
  • Croissance des ventes de commerce électronique au cours du trimestre de 46 % par rapport au trimestre de l’année précédente, qui s’ajoute à la croissance de 504 % des ventes de commerce électronique survenue au trimestre de l’année précédente par rapport au deuxième trimestre de 2019.
  • La marge bénéficiaire brute s’est améliorée pour atteindre 44,11 % au T2-2021, contre 43,65 % au T2-2020, avec des augmentations dans toutes les catégories de produits.
  • L’EBITDA ajusté a atteint 94,8 millions de dollars au T2-2021, contre 63,1 millions de dollars au T2-2020, soit une augmentation de 50,3 %.
  • Le bénéfice dilué par action ajustée a augmenté de 87,1 % pour atteindre 0,58 $ au T2-2021, contre 0,31 $ au T2-2020.
  • Un dividende spécial de 1,25 $ a été déclaré par le conseil d’administration.
  • Selon les termes du programme de rachat d’actions de la société annoncé en septembre 2020, 3,3 millions d’actions ordinaires d’une valeur approximative de 68,7 millions de dollars ont été achetées jusqu’au 30 juin 2021.
  • Faits saillants financiers — semestre clos le 30 juin 2021
  • Les ventes à l’échelle du système ont augmenté de 303,6 millions de dollars pour atteindre 1,4 milliard de dollars, soit 27,4 %.
  • Le chiffre d’affaires est passé de 914,3 millions de dollars à 1,16 milliard de dollars, soit une augmentation de 245,4 millions de dollars ou 26,8 %.
  • Les ventes des magasins comparables ont augmenté de 26,3 % depuis juin 2021.
  • L’EBITDA ajusté a augmenté de 27,8 % pour atteindre 181,9 millions de dollars depuis le début de l’exercice juin 2021 par rapport à juin 2020.
  • Le bénéfice net a augmenté de 42,7 % pour atteindre 86,9 millions de dollars depuis juin 2021.
  • Le bénéfice dilué par action ajustée a augmenté de 48,6 % pour atteindre 1,10 $ depuis le début de l’exercice en juin 2021, contre 0,74 $ depuis le début de l’exercice en juin 2020.
  • Sur la base des douze derniers mois, le bénéfice dilué ajusté par action s’établit à 2,41 $, contre 1,62 $ pour les douze derniers mois de l’exercice précédent, soit une augmentation de plus de 48 % ou 0,79 $ par action.
  • Depuis le début de l’année, la société a reversé 66,5 millions de dollars aux actionnaires sous forme de dividendes versés et de rachats d’actions ordinaires, contre 29 millions de dollars pour l’exercice précédent.

Edward Leon, directeur général au cours du trimestre, a déclaré : « Nos résultats financiers record pour le deuxième trimestre 2021 reflètent les efforts constants de nos associés à travers le pays, une exécution solide, ainsi que la puissance de la plateforme de vente omnicanale que nous avons constamment développée au cours des dernières années. Au cours du trimestre, nous avons enregistré des hausses de revenus à deux chiffres dans toutes les régions et catégories de produits, avec une augmentation de 41,1 % des ventes des magasins comparables, grâce à notre activité de commerce électronique évolutive, dans une période où près de la moitié des magasins de détail de la société ont connu des fermetures temporaires de magasins imposées par le gouvernement. Il est important de noter que l’attention constante portée par la société à l’exécution opérationnelle et à la rentabilité, ainsi que l’augmentation des marges bénéficiaires d’exploitation dans le secteur du commerce électronique, a permis une croissance du BPA dilué ajusté de 87,1 % sur la base du SCEP, dans un environnement où les coûts de transport étaient élevés en raison des perturbations de la chaîne d’approvisionnement lié à COVID. »

M. Leon, qui a pris sa retraite à compter du 1er juillet 2021, a poursuivi : « J’aimerais souhaiter la bienvenue à Mike Walsh dans le rôle de PDG. Mike a rejoint l’entreprise en 2015 et a contribué de manière déterminante à la croissance que nous avons réalisée depuis lors. LFL est mieux positionnée que jamais pour continuer à créer de la valeur pour les actionnaires, en s’appuyant sur : une plateforme de commerce électronique évolutive et à croissance rapide ; une empreinte de vente au détail nationale comprenant certaines des bannières les plus reconnaissables du pays ; un portefeuille d’entreprises de services à la pointe de l’industrie ; un portefeuille immobilier substantiel ; une infrastructure de distribution nationale dominante ; et un bilan solide comme le roc avec un demi-milliard de dollars de liquidités non restreintes. Je souhaite remercier tous nos actionnaires de longue date pour leur soutien continu et exprimer ma ferme conviction que malgré la croissance de la société depuis sa fondation il y a plus de 100 ans, le meilleur reste à venir. »

Vous aimerez peut-être aussi