Nouveau programme d’études de l’Ontario pour accueillir les élèves plus jeunes dans les métiers

Au cours de la dernière année, le gouvernement de l’Ontario a mis en place un grand effort pour augmenter le nombre d’apprentis dans les métiers spécialisés dans la province. La plus récente initiative du gouvernement provincial est d’encourager les élèves plus jeunes à être exposés aux métiers dès la première année. Le programme a récemment été modifié pour réintroduire des cours en atelier et d’autres programmes dans le but d’aider les jeunes élèves à terminer leurs études secondaires avant la 11e année pour suivre une formation d’apprenti dans leur catégorie de métiers spécialisés.

À compter de septembre 2024, les élèves ontariens qui entrent en 9e année devront suivre un programme de « crédits d’éducation technologique » axé sur la construction, le transport, la fabrication et d’autres programmes. Selon le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, le but de la mise en œuvre de ce cours est de « créer de nouvelles voies vers de bons emplois dans les STEM et dans les métiers spécialisés. » Il s’agit également d’accélérer les expériences d’apprentissage des étudiants qui souhaitent poursuivre une carrière dans les métiers et entrer plus rapidement dans leur apprentissage. « Tous les étudiants bénéficieront d’une plus grande importance accordée aux expériences d’apprentissage pratiques et aux compétences techniques en classe afin qu’ils puissent obtenir leur diplôme avec un avantage concurrentiel dans ce pays.»

À l’heure actuelle, près de 39 % des élèves des écoles secondaires de l’Ontario se sont inscrits à un cours lié aux métiers spécialisés entre 2020 et 2021. Pourtant, il y a près de 100 000 emplois dans les métiers spécialisés qui sont vacants dans la province en ce moment, d’où la pression du gouvernement pour que ces rôles soient remplis. Charmaine Williams, membre associée de Women’s Social and Economic Opportunity, croit que pour que le secteur des métiers spécialisés de l’Ontario réussisse, il doit y avoir une plus grande inclusion des femmes et des filles. Ce programme a le potentiel d’encourager les jeunes femmes à continuer à se joindre aux métiers.

« L’Ontario fait face à la plus grande pénurie de main-d’œuvre depuis une génération, ce qui signifie que lorsque vous avez une carrière dans les métiers spécialisés, vous avez une carrière pour la vie », a déclaré Monte McNaughton, ministre du Travail, de l’Immigration, de la Formation et du Développement des compétences. « C’est pourquoi notre gouvernement adopte une approche globale pour attirer et former notre prochaine génération de travailleurs qualifiés afin d’obtenir de meilleurs emplois et de plus gros chèques de paie pour eux-mêmes et leur famille. »

On prévoit que d’ici 2023, environ un emploi sur cinq dans le secteur des métiers spécialisés devrait s’ouvrir. De plus, l’Ontario a besoin d’environ 256 000 nouveaux apprentis dans les métiers pour combler le vide et s’attend à ce que le nouveau programme d’études réponde à ce problème.

Vous aimerez peut-être aussi