Nouveau projet éducatif sur la cybersécurité

Dariya Baiguzhiyeva

Sept propriétaires de petites entreprises sur dix (72 %) sont plus préoccupés que jamais par les cyberattaques contre leur entreprise, selon un nouveau sondage conjoint de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) et de Mastercard. Un propriétaire de petite entreprise sur quatre (24 %) a signalé une augmentation des tentatives de cyberattaque contre son entreprise au cours de la dernière année.

« Au cours des deux dernières années, un très grand nombre de petites entreprises ont augmenté le volume de leurs activités en ligne, ce qui présente de nombreux avantages mais aussi de nouveaux risques, » a déclaré Laura Jones, vice-présidente exécutive de la FCEI. « Il est essentiel de faire en sorte qu’il soit facile pour les propriétaires d’entreprises de se protéger dans ce nouvel environnement. »

Selon le sondage, 8 % des petites entreprises ont été victimes d’une cyberattaque qui a coûté du temps ou de l’argent au cours de la dernière année. En moyenne, ces entreprises ont perdu 26 000 dollars, y compris la valeur du temps perdu. L’impact sur les petites entreprises peut être immense, certaines perdant jusqu’à 500 000 dollars et d’autres faisant état d’un effet à long terme sur leurs activités et leur réputation. Les cyberattaques comprennent les tentatives d’endommager le système informatique d’une entreprise, de voler de l’argent par voie numérique ou de voler des renseignements bancaires ou des renseignements sur les clients.

La FCEI et Mastercard collaborent à l’élaboration d’une formation ciblée qui fournit aux propriétaires de petites entreprises ce qu’ils doivent savoir en matière de cybersécurité dans un format convivial. Plus tard cette année, la nouvelle Académie de cybersécurité de la FCEI offrira des leçons numériques sur une plateforme mobile et ludique pour les petites entreprises et leurs employés. Les sujets abordés comprendront la prévention des ransomwares et des cyberattaques, la reconnaissance de la fraude, ainsi que l’identification et la prévention de l’ingénierie sociale. Étant donné que 60 % des petites entreprises prévoient de faire davantage pour améliorer leur cybersécurité cette année, il n’est pas surprenant que 76 % des répondants à l’enquête déclarent qu’ils seraient intéressés par cette formation.

« Nous sommes très enthousiastes à propos de ce partenariat, car la cybersécurité peut sembler intimidante et prendre du temps, mais ce n’est pas une fatalité. Selon le sondage, 50 % des entreprises ne savent pas comment commencer à améliorer leur protection en matière de cybersécurité. Nous commençons donc par organiser un webinaire la semaine prochaine pour aider les membres de la FCEI à améliorer immédiatement leur niveau de cybersécurité, » a déclaré Mme Jones.

« Les petites entreprises sont vitales pour notre économie. Avec l’augmentation des cyberattaques, il est important qu’elles soient équipées des bonnes ressources pour réussir, » a déclaré Aviva Klein, vice-présidente, Paiements numériques et Cyber & Intelligence chez Mastercard au Canada. « En collaboration avec la FCEI, Mastercard veillera à ce que les petites entreprises canadiennes soient préparées aux menaces actuelles en matière de cybersécurité grâce à l’Académie de cybersécurité de la FCEI. »

Vous aimerez peut-être aussi