Pénurie de main-d’œuvre dans le secteur du bois

L’un des sujets les plus brûlants du Congrès de Montréal sur le bois (CMB) de cette année était l’impact de la pandémie sur la façon dont le travail est effectué dans l’industrie du bois. Quatre grands noms ont discuté de ce sujet : Cees de Jager, PDG du Softwood Lumber Board ; Kevin Edgson, président et PDG de EACOM Timber Corporation ; Craig Johnston, président et PDG de Forest City Trading Group ; et Andy Goodman, président et PDG de Sherwood Lumber.

Au cours d’une conversation sur la pénurie de main-d’œuvre, tous les panélistes ont convenu que la pénurie de main-d’œuvre qualifiée a conduit de nombreuses entreprises à s’appuyer sur des pièces préfabriquées hors site pour la construction. M. Goodman a expliqué que l’intérêt de ce changement est qu’il permet aux entreprises de planifier les travailleurs de manière plus efficace.

« On a mis l’accent sur tous les aspects de ce que nous faisons en termes de contrôle et de qualité, » a-t-il dit. « Et le contrôle et la qualité du travail qui sort de la construction hors site se sont avérés meilleurs que sur le site. Donc, je pense que c’est là pour rester, et que cela va continuer à augmenter. »

Il y a aussi la question de savoir qui construit en bois. Malgré des niveaux de chômage proches de leur état prépandémique, les PDG ont tous noté que leurs entreprises sont toujours confrontées à des pénuries de main-d’œuvre, ce qui a un impact considérable sur l’industrie dans son ensemble.

« C’est une question d’éducation pour nous, en termes de ce qui est nécessaire pour encourager les gens à venir nous rejoindre, et, très franchement, nous éduquons ces gens sur ce que sont ces opportunités, » a expliqué Edgeson. « La source de cette solution va résider dans les parties de la population qui ne sont pas actuellement bien représentées dans notre industrie, tant au niveau du sexe que des minorités visibles. Pour engager ces populations, nous devons d’abord reconnaître ce qui, dans notre industrie, n’est pas attrayant, et nous devons nous assurer que les opportunités sont découvertes. 

Vous aimerez peut-être aussi