Pour une finition parfaite

Marty Schlosser

Les turbines et les compresseurs d’air actuels, bien conçus et fabriqués, sont si fiables et capables de fonctionner avec un minimum d’attention que nous avons tendance à les oublier. Jusqu’à ce qu’ils tombent en panne, entraînant des interruptions de travail et des réparations coûteuses. Voici donc des conseils et des astuces pour vous aider à limiter ces problèmes au maximum.

Turbines

Pour entretenir correctement votre turbine, il suffit de s’assurer qu’elle peut aspirer de l’air pur et l’envoyer efficacement. Cela se traduit par deux choses : le placement et les filtres.

Emplacement

Veillez à ce que votre turbine soit placée à l’écart de tout brouillard et de toute poussière lorsqu’elle fonctionne. Cela permettra de garder ses filtres propres et d’aspirer de l’air frais. Et lorsque vous avez fini de l’utiliser, rangez-la à l’abri du gel et de la poussière.

Filtres

Chaque modèle de turbine est unique par le nombre et la forme de ses filtres, alors consultez votre manuel pour tout savoir sur les vôtres. Et si vous ne l’avez pas encore fait, commandez un jeu de rechange. Prenez l’habitude de vérifier les filtres à la fin de la journée. Passez l’aspirateur à l’extérieur du boîtier du filtre avant de retirer les filtres pour les vérifier. Ensuite, passez l’aspirateur sur les filtres eux-mêmes — n’utilisez jamais d’air comprimé pour les nettoyer car cela a tendance à faire pénétrer la poussière et les contaminants dans la membrane du filtre.

Si l’aspirateur ne suffit pas à les nettoyer, un lavage rapide à l’eau chaude savonneuse suivi d’un rinçage complet à l’eau claire fera l’affaire. Passez l’aspirateur, essuyez l’intérieur du boîtier du filtre avec un chiffon humide, puis séchez-le soigneusement avant d’y insérer votre filtre de rechange ou celui que vous avez nettoyé et laissé sécher complètement.

Alimentation d’air

Les tuyaux nécessitent très peu d’attention. Assurez-vous que le tuyau est positionné de manière à ne pas se plier et qu’il est serré à la main sur votre turbine. Si vous en avez une, vérifiez que les connexions du tuyau flexible sont bien serrées. Si le tuyau flexible présente des fissures à l’extrémité du pistolet en raison de la flexion (c’est son rôle !), réparez-le vous-même. À l’aide d’un cutter, coupez soigneusement la section fendue et revissez le raccord sur le tuyau flexible, désormais légèrement plus court. Vérifiez l’étanchéité des tuyaux toutes les semaines environ et, si nécessaire, remplacez les rondelles et serrez les raccords à la main.

C’est tout ce qu’il y a à faire pour l’entretien du système de turbine. Ensemble, ces efforts permettront à votre système de fournir efficacement le volume et la pression d’air propre nécessaires à votre pistolet de pulvérisation.

Les compresseurs d’air

Au début de cet article, j’ai mentionné que les compresseurs d’air nécessitent plus d’entretien que les turbines.

  1. Lisez votre manuel d’utilisation. Comprenez les procédures de démarrage initial, les instructions d’entretien préventif et les conseils de dépannage qu’il fournit.
  2. Effectuez les procédures de démarrage initial pour roder votre nouvelle pompe.
  3. Planifiez et effectuez les contrôles de maintenance préventive.

Contrôles quotidiens

Avant de mettre votre compresseur en marche chaque jour :

  • Vérifiez le niveau d’huile de la pompe.
  • Vidangez la condensation du réservoir d’air.
  • Mettez votre compresseur d’air en marche et vérifiez s’il y a des bruits ou des vibrations inhabituels.
  • À la fin de la journée, videz votre réservoir d’air. Si vous avez installé un système de vidange automatique, cela ne sera pas nécessaire.

Contrôles hebdomadaires

À la fin de chaque semaine :

  • Nettoyez le filtre à air en retirant le bouchon du filtre à air et en aspirant (ne soufflez pas avec de l’air comprimé !) l’intérieur. Nettoyez ou remplacez les filtres si nécessaire.
  • Vérifiez le niveau d’huile de la pompe et faites l’appoint si nécessaire.
  • Si un tel système est installé, vérifiez que le système de vidange automatique du réservoir d’air fonctionne correctement.
  • Vérifiez les fuites d’air et corrigez-les si nécessaire.
  • Vérifiez l’état des filtres de la conduite d’air et nettoyez-les si nécessaire. Vidangez le condensat qui a pu s’accumuler dans le séparateur d’eau. Si vous disposez d’un système de dessiccation, vérifiez si le dessiccateur doit être séché et faites-le si nécessaire.
  • Si votre système est équipé d’un sécheur d’air réfrigéré, vérifiez qu’il fonctionne correctement.

Contrôles trimestriels

À la fin de chaque trimestre (ou toutes les 300 heures de fonctionnement, si cela arrive en premier) :

  • Changez l’huile de la pompe et l’élément filtrant.
  • Vérifiez l’état et l’alignement de la courroie, du volant et de la poulie du moteur. Réglez la tension des courroies si nécessaire et remplacez les courroies usées.
  • Vérifiez que le ventilateur de refroidissement de la pompe n’est ni fissuré ni endommagé.
  • Contrôlez le reniflard du carter et nettoyez-le si nécessaire.
  • Vérifiez le bon fonctionnement de la décharge du pressostat.
  • Nettoyez et soufflez les ailettes de la pompe et le moteur.
  • Vérifiez l’étanchéité du circuit d’air en appliquant de l’eau savonneuse sur tous les joints. Serrez les joints si des fuites sont observées.
  • Vérifiez que toutes les connexions électriques sont bien serrées et que l’isolation du câblage n’est pas fissurée ou ne présente pas de signes d’usure.

Remarques finales

Si vous effectuez régulièrement des contrôles de maintenance préventive, félicitez-vous. Si ce n’est pas le cas, vous avez de la compagnie. Et c’est bien dommage, car une turbine ou un système de compresseur d’air de qualité représente un investissement important qui se dégradera avec le temps si les contrôles ne sont pas suivis. Et dans le pire des cas, le réservoir du compresseur d’air pourrait exploser avec des résultats désastreux. Assez dit ? 

Marty Schlosser conçoit, fabrique, et fait la finition de meubles depuis près de 50 ans. Avant de prendre sa retraite, Marty a été président de l’Ottawa Woodworkers Association, dont il a reçu le prestigieux Danny Proulx Memorial Award. Il est également membre fondateur de Kingston Wood Artisans, le club local d’ébénisterie de Kingston, en Ontario.

Vous aimerez peut-être aussi