Rapport d’analyse de marché : Industrie canadienne de la fabrication de bois secondaire (2012-2024)

Ce rapport analyse l’industrie canadienne de la fabrication de bois secondaire, classée sous les codes du SCIAN 337, 3371, 3372, 32191, 33711 et 33712. L’analyse couvre la période de 2012 à 2022, ainsi que toutes les données disponibles en 2023, en mettant l’accent sur les tendances des revenus totaux, les modèles de dépenses, les marges bénéficiaires et des perspectives sectorielles spécifiques. Il aborde également les moteurs de marché, les défis et les perspectives pour 2024.

Bilan des dix dernières années (2012-2022) :

Analyse de la performance financière (2012-2022) :La décennie a connu une tendance à la hausse constante des revenus dans tous les secteurs, signe d’une demande robuste sur le marché et d’une bonne santé de l’industrie. Notamment, le secteur des Menuiseries (SCIAN 32191) a connu des augmentations substantielles de revenus. La période post-2020 a marqué une phase de croissance significative, suggérant un rebond des impacts d’événements mondiaux autour de 2020.

Tendances des revenus totaux : Tous les secteurs ont montré une trajectoire à la hausse constante, indiquant une croissance solide de l’industrie. La Fabrication de meubles et les Menuiseries étaient particulièrement dominantes.

Dépenses totales : Elles ont augmenté proportionnellement avec les revenus, reflétant une gestion efficace des coûts et une extensibilité opérationnelle.

Marges bénéficiaires : Généralement positives dans tous les secteurs, soulignant la santé financière de l’industrie.

Perspectives sectorielles spécifiques :

 

Meubles ménagers et institutionnels (3371) & Meubles de bureau (3372) : Une demande stable tirée par les tendances dans les secteurs résidentiel et corporatif. Le secteur des Meubles ménagers et institutionnels a généralement surpassé le secteur des Meubles de bureau en termes de revenus totaux. Les deux secteurs ont connu un schéma similaire de déclin en 2020 et de reprise subséquente, reflétant les tendances économiques plus larges influencées par la pandémie.

 

Menuiseries (32191) : Croissance significative après 2020, probablement stimulée par les activités de construction et de rénovation. Les Menuiseries continuent de détenir la marge bénéficiaire la plus élevée.

 

Fabrication d’armoires de cuisine en bois et de dessus de comptoir (33711) & Fabrication de meubles ménagers et institutionnels (33712) : Croissance alignée sur les tendances du marché du logement. La Fabrication d’armoires de cuisine en bois et de dessus de comptoir a vu ses revenus doubler de 2012 à 2022.

 

Moteurs et tendances du marché :

Croissance économique : Corrélée à une augmentation des dépenses des consommateurs (dans ce secteur) et à des investissements dans le logement et les espaces commerciaux, alors que des milliards continuent d’affluer des programmes fédéraux et provinciaux qui encouragent, voire sont directement liés, à une augmentation des investissements privés et corporatifs.

Avancements technologiques : Un moteur clé de l’innovation produit et de l’efficacité de la fabrication. L’adoption continue de machines automatisées et de technologies numériques a été cruciale pour compenser l’augmentation du coût de la main-d’œuvre, des matériaux et des fournitures.

 

Défis et perspectives :

Perturbations mondiales de la chaîne d’approvisionnement : Continuent d’affecter la production et les coûts. Cependant, l’industrie forestière a continué de croître et de bénéficier du soutien gouvernemental, renforçant la chaîne d’approvisionnement intérieure et espérant une diminution future du coût des matériaux et des fournitures.

Espace de fabrication : À un maximum historique aggravé par un manque de propriétés zonées pour la fabrication et une augmentation des investissements étrangers dans les propriétés industrielles.

Environnement réglementaire : Accent mis sur la conformité aux normes environnementales et de sécurité, si ce n’est pas déjà le cas pour des raisons de marché. Les PME peuvent anticiper une augmentation des dépenses administratives si le Règlement sur les émissions de formaldéhyde provenant de produits en bois composites (CANFER) n’est pas modifié pour modifier ses exigences en matière de chaîne de garde.

 

Analyse pour 2023 :

Les données de 2023 confirment les tendances observées les années précédentes, démontrant une croissance soutenue de l’industrie. Des secteurs tels que la Fabrication de meubles (337), les Meubles ménagers et institutionnels (3371) et les Meubles de bureau (3372) ont maintenu leurs tendances de croissance, indiquant une résilience du marché. L’année 2023 a également vu l’efficacité continue des stratégies de gestion des coûts, les dépenses dans ces secteurs augmentant proportionnellement aux revenus. Cet équilibre reflète l’efficacité opérationnelle et la bonne santé financière de l’industrie, avec des marges bénéficiaires saines.

Dynamique du Marché : Les nouvelles commandes dans des secteurs tels que la Menuiserie [32191], le Mobilier de Bureau [3372] et la Fabrication de Meubles de Cuisine en Bois [33711] montrent des fluctuations, reflétant la demande du marché et les conditions économiques. Les pics dans les nouvelles commandes indiquent des phases de croissance ou une augmentation de la demande du marché.

Défis de Production : Notamment, les commandes non exécutées dans des secteurs comme la Menuiserie et le Mobilier de Bureau ont parfois connu des pics, suggérant des goulots d’étranglement de production ou des contraintes dans la chaîne d’approvisionnement pendant des périodes de forte demande.

Efficacité Opérationnelle : La corrélation entre les nouvelles commandes et les commandes non exécutées met en évidence l’efficacité opérationnelle au sein des secteurs. Une correspondance étroite suggère une meilleure réactivité du marché, tandis que des écarts indiquent des problèmes potentiels de capacité de production ou de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

 

Perspectives pour 2024 basées sur les tendances historiques :

En regardant vers 2024, les tendances historiques suggèrent des perspectives favorables pour l’industrie canadienne de la fabrication de bois secondaire. La croissance constante observée au cours de la dernière décennie, associée à la forte performance en 2023, indique un potentiel d’expansion continu. Les principaux facteurs qui pourraient stimuler cette croissance comprennent la reprise économique continue, les innovations technologiques et un passage vers des pratiques durables. Cependant, des défis tels que les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et les pressions concurrentielles subsistent. La capacité de l’industrie à s’adapter à ces défis, ainsi que son accent sur l’innovation et la durabilité, seront probablement cruciaux pour maintenir une croissance en 2024 et au-delà.

L’industrie canadienne de la fabrication de bois secondaire démontre une présence robuste sur le marché et un potentiel de croissance. Son adaptabilité aux changements du marché, les avancées technologiques et la focalisation sur la durabilité sont clés pour le succès futur. La santé financière constante dans tous les secteurs offre une base solide pour la planification stratégique future et les investissements. Les adaptations stratégiques en réponse aux changements du marché mondial et aux évolutions des préférences des consommateurs seront cruciales. Les investissements devraient se concentrer sur les technologies de fabrication agile, les pratiques commerciales durables et le développement intelligent de meubles.

 

 

Tyler Holt est rédacteur en chef du magazine Le monde du bois / Wood Industry. Titulaire d’une maîtrise en littérature et édition, il a plusieurs années d’expérience dans l’industrie de l’édition et des médias numériques. Son principal domaine d’étude concerne l’effet des technologies numériques sur la production industrielle et en réseau.

 

Vous aimerez peut-être aussi