Silva21 : Nouveau programme de recherche en foresterie financé par le CRSNG

Silva21 est un nouveau programme de recherche financé par les subventions d’alliance du CRSNG et dirigé par Dr Alexis Achim, professeur de foresterie, de géographie et de géométrie au Département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval. Dr Achim est également directeur du Centre de recherche sur les matériaux renouvelables de l’université.

Silva21 vise à fournir des données, des outils et des solutions pratiques pour améliorer la résilience des forêts canadiennes à diverses perturbations et sources de stress, contribuant ainsi à la santé de ces écosystèmes et au bien-être des communautés qui en dépendent. Le programme comprendra 38 projets de recherche dans cinq universités avec 50 collaborateurs. Le programme recevra un financement de 5,5 millions de dollars de 2021 à 2026.

Les thèmes de recherche du programme comprennent l’observation, l’anticipation et l’adaptation. Ils cherchent à collecter des données à l’aide d’outils innovants pour évaluer la croissance et la vigueur des arbres et permettre ainsi des stratégies de gestion plus flexibles et adaptatives face aux stress climatiques et aux perturbations. De plus, ils visent à améliorer les modèles de croissance et les méthodes de prédiction pour tenir compte de la réalité climatique et synthétiser les multiples risques de perturbation des forêts. Enfin, l’objectif est de tester des traitements sylvicoles novateurs et des stratégies de gestion forestière adaptées à la nouvelle réalité socio-environnementale, assurant ainsi la durabilité de l’approvisionnement en fibres du Canada.

Les douze sites de recherche en Amérique du Nord offrent une série de zones d’intérêt régional à partir desquelles plusieurs projets peuvent étudier des questions similaires, mais en utilisant des ensembles de données, des lieux, des espèces et des variables différents.

Le Dr Achim et le Dr Nicholas Coops assurent la direction scientifique du programme. Le Dr Coops est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en télédétection et directeur du département de gestion des ressources forestières de la faculté de foresterie de l’Université de la Colombie-Britannique.

Douze chercheurs principaux et environ 50 collaborateurs de partout au pays contribueront à cet effort de recherche sans précédent en foresterie. Le projet réunit cinq universités, cinq entreprises forestières privées, une communauté des Premières Nations, cinq organismes gouvernementaux provinciaux, le Centre canadien sur la fibre de bois (CCFB) et FPInnovations en tant qu’organismes de recherche nationaux. 

Vous aimerez peut-être aussi