Taux de droits provisoires américains imposés sur le bois d’œuvre résineux canadien

Par Youmy Han

La ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, l’honorable Mary Ng, a fait la déclaration suivante concernant le deuxième examen administratif par le département du Commerce des États-Unis de ses ordonnances sur les droits antidumping et compensateurs liés à certains produits de bois d’œuvre résineux du Canada :

« Les États-Unis ont toujours compté sur les produits de bois d’œuvre canadiens pour répondre à leurs besoins nationaux en matériaux de construction de haute qualité et, compte tenu de la forte demande des marchés de la construction au cours de la dernière année, cela n’a jamais été aussi vrai.

« Les résultats provisoires du deuxième examen administratif du département du Commerce des États‑Unis indiquent son intention d’augmenter considérablement les droits de douane sur le bois d’œuvre résineux canadien plus tard cette année. Cette décision est totalement injustifiée et nuira aux consommateurs, aux entreprises et aux travailleurs des deux côtés de la frontière.

« Les droits de douane américains sur les produits canadiens de bois d’œuvre résineux constituent une taxe pour les consommateurs américains. Ils rendent les logements moins abordables pour ces derniers et font obstacle à la reprise économique après la pandémie de COVID-19.

« Le gouvernement du Canada défendra toujours vigoureusement son industrie forestière, qui soutient des centaines de milliers de bons emplois de la classe moyenne pour les Canadiens dans tout le pays.

« Nous continuerons à contester ces droits de douane injustifiés et préjudiciables par tous les moyens possibles. Nous demeurons convaincus qu’une solution négociée à cet enjeu commercial de longue date est non seulement possible, mais aussi dans l’intérêt de nos deux pays. »

Faits en bref

  • L’annonce reflète les résultats préliminaires du deuxième examen administratif et n’entre pas en vigueur actuellement. Le département du Commerce des États-Unis devrait publier les résultats définitifs en novembre 2021.
  • Le département du Commerce des États-Unis procède à un examen annuel des ordonnances sur les droits antidumping et compensateurs. Le processus de l’examen annuel est similaire à celui utilisé pour les enquêtes initiales, mais il ne s’applique qu’aux entreprises soumises à l’examen.
  • Les résultats préliminaires du deuxième examen administratif proposent un taux de droits compensateurs et antidumping combiné de 18,32 %, soit plus du double du taux combiné actuel de 8,99 %.

 

Vous aimerez peut-être aussi