Un bâtiment innovant

Katia Lavoie

Le 18 janvier dernier, les 650 élèves de la nouvelle école du secteur Vauquelin ont pu découvrir leurs nouveaux locaux dans le tout premier bâtiment scolaire de trois étages à être construit avec une structure en bois au pays. Ce projet a été rendu possible grâce à un investissement de plus de 36 millions de dollars provenant principalement du ministère de l’Éducation, mais aussi de la Ville de Longueuil et du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Par souci écologique et pour favoriser le bien-être des élèves, une structure en bois a été considérée dès le début du processus de conception malgré le fait que le Code limitait la construction en bois à deux étages pour les écoles primaires. Croyant en leur projet, les concepteurs de l’école Vauquelin ont choisi de soumettre de soumettre une solution de rechange à la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

Une étude préliminaire a permis de déduire qu’une structure en bois d’ingénierie composée de solives et de poutres supportant des planchers en dalles de bois pouvait permettre d’obtenir une hauteur totale de bâtiment réduite, et ce, tout en procurant une hauteur de locaux adéquate par rapport à une école où la structure est composée de poutrelles d’acier. Dans un contexte où la hauteur de l’école faisait partie des discussions avec la Ville et le voisinage, cette donnée est devenue bénéfique pour l’équipe de conception. Les ingénieurs ont contribué à l’optimisation des hauteurs en proposant des systèmes libérant le plafond des classes de tout conduit de ventilation, mettant ainsi la structure de bois en valeur. D’un point de vue budgétaire, les choix faits par les concepteurs visant à réduire la hauteur du bâtiment ont contribué à réduire les surfaces d’enveloppe extérieure, la hauteur des escaliers et le volume d’air ambiant à traiter, pour ne nommer que ces éléments.

L’équipe de conception a pu démontrer, à l’aide de modélisations incendie, que les aménagements de l’école proposée intégrant une structure massive en bois d’ingénierie étaient tout aussi sécuritaires que si la structure était composée d’éléments incombustibles. La mesure équivalente a été préparée par la firme Technorm en collaboration avec le Centre de service scolaire et Leclerc architectes et financée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. L’équipe de conception a dû démontrer que sa proposition de trois étages en bois massif était toute aussi sécuritaire que si le bâtiment était incombustible.

Cette méthodologie a permis d’avoir 75 % de la surface de bois apparent aux plafonds des classes et un gymnase avec un plafond 100 % en bois apparent. À plusieurs endroits à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment, des poteaux et des poutres de bois lamellé-collé sont aussi apparents. Les élèves peuvent ainsi apercevoir cette structure innovante et profiter des effets biophiliques de celle-ci sur leur bien-être et leur concentration.

L’inauguration officielle du nouveau bâtiment aura lieu au printemps 2022.

Katia Lavoie est titulaire d’un baccalauréat en communication, option journalisme, ainsi que d’un certificat en relations industrielles de l’Université Laval. Concrètement, elle veille à la production, à l’édition et à la révision linguistique de l’ensemble des contenus et des publications de Cecobois dont l’infolettre infoBOIS et le journal Construire en bois.

Vous aimerez peut-être aussi